Plan de gestion du lac du Bourget et du canal de Savières

La formalisation d’un plan de gestion pluriannuel permet de préciser les modalités d’entretien du plan d’eau, de fonctionnement des ouvrages hydrauliques, de suivi de la qualité du milieu, les conditions de gestion piscicole, la gestion des activités de loisirs.

Un lac restauré et attractif

Les nombreux efforts investis dans la dépollution du lac du Bourget ont porté leur fruit. Aujourd’hui, le plus grand lac naturel de France est en meilleure santé selon les indicateurs de suivi écologique.

Dans le même temps, de nombreux travaux ont permis de valoriser ses berges et de faciliter leur réappropriation par le grand public. La base de loisirs des Mottets, le chemin lacustre, le sentier au fil de l’eau ou encore le cap des Séselets sont aujourd’hui très appréciés par la population locale et les touristes.

La plage du Bourget-du-Lac©Grand Chambéry
La plage du Bourget-du-Lac

Un fragile équilibre entre environnement et usage : la nécessité d’une gouvernance partagée

Cette attractivité renforcée vient valider les investissements réaliser par les collectivités. Elle peut cependant être la cause de disfonctionnements voir parfois menacer le fragile équilibre entre préservation du milieu naturel et développement des activités. Le bassin de vie concerné étant conséquent et les différents acteurs étant nombreux, une gouvernance globale et partagée était donc nécessaire. Le CISALB a été mandaté par Grand Lac et Grand Chambéry pour mettre en place cette gouvernance. A l’image d’autres lacs voisins, elle s’appuie sur 3 comités :

  • Comité de Lac : composé des maires des communes riveraines et des représentants de l’Etat, son rôle est de piloter le travail du comité technique et d’arbitrer ses propositions. Il permet aussi d’informer les élus et de leur faire remonter les demandes et constats du comité des usagers.
  • Comité technique : composé des techniciens des collectivités, de la DDT et des associations gestionnaires d’espaces naturels. Son rôle est de travailler sur les orientations décidées en comité de lac mais aussi de faire des propositions à ce comité. Il formule également des avis sur des projets de développement, l’installation d’activités nautiques ou la tenue de manifestations.
  • Comité des usagers : composé des associations de protection de la nature et du cadre de vie, de socioprofessionnels du lac, des clubs sportifs, il permet d’informer des actions de la collectivité et de donner la parole aux usagers du lac.

Une première série d’actions concertées

Cette gouvernance installée depuis 2015 a permis à de nombreuses opérations de voir le jour. C’est le cas du travail sur la dermatite cercarienne, les cendriers de plage ou encore la lutte contre les incivilités.

Le comité technique a également permis le partage d’informations entre les différentes structures et la construction d’avis collégiaux sur certaines demandes. Elle est également à l’origine d’un observatoire de la fréquentation du lac qui a vu le jour en 2019. Il permet d’analyser l’évolution du nombre d’embarcations présents au même moment sur le lac en période estivale et ainsi de mesurer l’évolution de cette fréquentation.

En 2017, Cette gouvernance a également facilité la mise en place d’une opération d’envergure : la baisse du niveau du lac du Bourget.

Des évolutions climatiques et sociétales à anticiper

En 1993, le schéma de cohérence rédigé par les services du Département fixait un cap en matière de protection environnementale et de développement d’activités. Près de 30 ans plus tard, la croissance démographique, l’évolution de la société, l’apparition d’activités nautiques nouvelles et le changement climatique déjà à l’œuvre nécessitent une refonte de ce document cadre. L’exemple de dysfonctionnements récents sur des lacs voisins confirme également ce besoin.

C’est pourquoi le CISALB assiste Grand Lac dans la réalisation de l’étude prospective « Bourget 2030 ». Ce travail, confié en partie à l’Agence alpine des territoires (Agate) a pour objet de réaliser dans un premier temps un état des lieux de l’environnement du lac du Bourget et du canal de Savières, du nombre, de la répartition et des éventuels conflits entre les activités existantes. Dans un second temps, un travail de co-construction entre les différents acteurs devra permettre d’aboutir à une vision partagée du lac du Bourget tel qu’on le souhaite dans le futur. Enfin, un document cadre, reprenant les conclusions de l’étape précédente sera rédigé et constituera une référence pour faciliter les futurs arbitrages des services de l’Etat et des élus des collectivités.

Le lac du Bourget, cap sur 2030

Le lac du Bourget est un joyau environnemental. Les nombreux efforts investis depuis les années 80 dans la dépollution du lac ont porté leur fruit et on peut affirmer à présent qu’il est en meilleure santé. Dans le même temps, de nombreux travaux ont permis de valoriser ses berges et de faciliter leur réappropriation par le grand public : la base de loisirs des Mottets, la promenade du lac, le sentier au fil de l’eau ou encore le cap des Séselets et les différentes plages. Cette attractivité renforcée peut cependant être la cause de dysfonctionnements voire parfois menacer le fragile équilibre entre préservation du milieu naturel et développement des activités.

La croissance démographique, l’évolution de la société, l’apparition d’activités nautiques nouvelles et le changement climatique déjà à l’œuvre impliquent d’apporter un nouveau regard sur l’évolution future du lac. La communauté d’Agglomération Grand Lac, la Direction Départementale des Territoires de la Savoie et le CISALB ont choisi de porter ce regard à l’horizon 2030. Comment évoluera notre lac dans le futur ? Pourrons-nous continuer à préserver un équilibre entre un lac naturel et le développement d’activités ?

Anticiper l’évolution du lac à la vie en 2030, c’est tout l’enjeu de la démarche prospective que nous engageons avec vous. Elle doit être l’occasion pour tous de s’emparer du destin de notre lac, en participant, en donnant son avis, en soufflant des idées, en apportant son regard neuf.

Le cap des Séselets©Grand Chambéry
Le cap des Séselets
Demain se prépare aujourd’hui.

Définitions

Dermatite du baigneur

La baisse du niveau du lac du Bourget

Une opération du Plan de gestion

Découvrir