Assurer une pêche durable

Les populations de poissons dans le lac du Bourget ont connu des variations tant en nombre qu'en qualité. Source de loisirs pour certains, de revenus pour d'autres, ils sont des indicateurs de l'évolution de la qualité des eaux et des milieux lacustres. Le CISALB assure la coordination de la gestion piscicole au lac du Bourget. L’objectif est d’assurer une gestion durable des populations de poissons exploitées.

A la pêche aux données

Le CISALB s’appuie sur 3 types de données pour réaliser une expertise des stocks de poissons :

  • Les statistiques de captures de la pêche professionnelle et amateur,
  • un recueil de données plus précises pour des espèces ciblées,
  • des études scientifiques spécifiques.

Evolution du tonnage de lavarets

Les statistiques de captures de la pêche professionnelle et amateur sont recensées. Elles représentent le poids total annuel de poissons pêchés espèce par espèce.

Ces déclarations obligatoires pour chaque pêcheur sont recueillies par la DDT pour la pêche professionnelle et par le CISALB pour la pêche amateur.

Evolution des rendements de pêche du lavaret et structure en âge associée

Des données plus précises sont récoltées sur les populations les plus exploitées telles que le lavaret.

Un groupe d’une vingtaine de pêcheurs amateurs volontaires a été constitué au début des années 200 par le CISALB. Ces derniers remplissent des carnets de pêche très précis permettant de calculer des rendements de pêche et de récolter des données biologiques primordiales pour la gestion piscicole : taille, poids, âge de chaque poisson capturé. Le même type d’informations est récolté auprès des pêcheurs professionnels par un agent du CISALB qui pratique régulièrement des échantillonnages dans les captures de la pêche professionnelle.

Evolution des densités acoustiques de lavarets

Pour compléter le dispositif, une étude scientifique permettant d’évaluer la variation interannuelle des stocks de poissons est conduite chaque année.

Cette étude couple des techniques modernes telles que des sonars permettant d’enregistrer tous les échos de poissons du lac et des techniques plus traditionnels de pêche aux filets.

Une expertise partagée au sein de la Commission annuelle de la Pêche

L’analyse de ces données aboutit à une expertise qui est partagée avec l’ensemble des acteurs de la pêche (AAPPMA, AAIPPLA, OFB, FSPPMA) au cours de la commission annuelle de la pêche pilotée par la Direction départementale des territoires de la Savoie. Cette dernière réglemente la pêche au lac à travers un arrêté préfectoral.

Définitions

AAIPPLAAAPPMAFSPPMAOFBDDT